page précédente page suivante me contacter


entrée








PATTE OU DOIGT COUPÉ DES PIGEONS DE VILLE


Rien ne peut se transformer ; rien ne naît de rien ; tout a toujours existé ; ce qui n’est rien ne peut devenir quelque chose ; et, comme rien ne peut devenir autre chose, il n’y a guère que l’être et l’éternel ; donc nos sens sont voués à l’illusion
Parménide


INTRODUCTION



PATTE OU DOIGT COUPÉ DES PIGEONS DE VILLE

Posez un pigeon à terre où se trouve une ficelle en n'importe quelle matière, deux minutes après sa ou ses pattes sont enroulées avec le fil passé entre les doigts ou ses deux pattes sont attachées ensembles. Si c'est un fil fin (nylon, cheveux, fil de pêche) il s'incruste entre les sortes d'écailles qui recouvrent ses pattes; cela fait ligature et arrête la circulation du sang, les doigts noircissent et au mieux tombent. Si les pattes sont liées ensemble il risque de s'accrocher aux branches des arbres et là c'est une mort lente. Très souvent l'oiseau a les doigts enflés, déformés ou il ne lui reste plus qu'un moignon.

Traitement

Baigner les pattes dans de l'eau tiède plus un désinfectant, enduisez les pattes avec une pommade très grasse (Avibon ou vaseline), attendez plusieurs heures pour que la chair se ramollisse. Le Dermaflon en bonne épaisseur durant 24 heures (à renouveler) permet d’enlever les nécroses et les restes de fils, parfois on en trouve encore 4 jours plus tard. Munissez vous de ciseau très fin, d'une lame ou d'un bistouri, un cure-dent en bois et une pince à épiler (on peut aussi utiliser un découvite et le bout d’un petit ciseau pour “fouiller” au plus profond). Coupez un fil, avec la pince serrez le bout du fil et voyez dans quel sens il faut le dérouler. S'il est rentré dans la chair, passez le cure dent entre la patte et le fil et coupez le avec la lame. Faites la même manœuvre avec la pince pour dérouler le fil dans le bon sens.

Garder l'oiseau au minimum 48 h avant de le laisser partir :
On ne peut relâcher sous 48 heures que ceux qui viennent d’être pris quelques jours auparavant, en effet, certains ont les cheveux (ou fils) tellement incrustés (jusqu’à l’os) qu’il faut un protocole bien huilé, et au moins deux semaines de soins. Parfois il faire amputer les doigts déformés retournés sous les pattes, très très douloureux pour eux.

Il faut donc :

- Ramollir les chairs effectivement, en mettant le pigeon dans un cm d’eau tiède avec un peu de savon , pendant 10 mn. Enlever les fils, cheveux ..

- la pommade idéale est le DERMAFLON qui dissoud les chairs putréfiées (génial): bien pommader et laisser 24 h sous pansement, renouveler trois jours jusqu’à disparition des chairs putréfiées et fils

- parallèlement il faut un sixième de MARBOCYL 20 mg matin et soir (antibiotique) pendant 10 jours associé à 3 gouttes de METACAM 0,5 (anti-inflammatoire, anti douleur)

- si les doigts sont très inflammatoires, après les 3 jours de Dermaflon on passe aux massages à la CORTANMYCETINE (qui fait dégonfler les chairs).




SDA Société de Défense des Animaux Nice


(Pascal Cousin : Je tiens à vous préciser que je suis contre l'euthanasie).

PIGEONS ENTRAVES


Quel ami des animaux ne s’est pas désespéré à la vue d’un pigeon, les pattes entravées par du fil. Il ne s’agit pas d’actes de malveillances mais du fait que les pigeons ramassent ce qu’ils trouvent pour faire leur nid : fil de couture, fil de pêche. Une fois installé dans le nid, ces fils deviennent un véritable piège, s’enroulent autour des pattes des pigeons et les mutilent horriblement (les fils entrent dans un premier temps entre les petites écailles des pattes. Plus le pigeon marche plus ils se resserrent et finissent par arriver jusqu’à l’os. Les doigts gonflent, se nécrosent et finissent par tomber. Parfois le fil reste entouré plus haut, et la patte devient énorme, gonflée de pus et constitue une souffrance d’autant plus grande que le pigeon doit l’utiliser pour marcher.)

Si vous voyez un pigeon ainsi entravé il faut absolument essayer de lui porter secours. Profitez du fait qu’il soit affaibli et affamé pour le nourrir :

achetez un croissant que vous découperez en morceaux les plus petits possible, ou du riz, donnez lui en tas, et profiter qu’il soit en train de manger pour vous présenter derrière lui, accroupissez-vous lentement, avancez doucement le bras et détendez-le d’un seul coup, doigts bien écartés pour attraper le pigeon par les deux ailes à l’endroit où elles sont rattachées au corps - jamais par la queue, celle-ci vous resterait entièrement dans les mains !

Maintenez-le fermement en lui bouchant les yeux pour qu’il ne s’affole pas, glissez-le dans un sac improvisé, un carton … et confiez-le à la SDA où nous savons gérer ce genre de problème. (il faut enlever les fils délicatement avec une pince à épiler, ne surtout laisser aucun petit morceau, puis faire des bains de Dakin et des massages d'Arnica pendant plusieurs jours. Si le pigeon est trop mutilé, comme sur la photo, l’euthanasie est hélas le seul geste d’humanité qu’on puisse avoir pour lui.
Prévention
Si vous voyez sur la plage, ou n’importe où, du fil de pêche ou du fil fin, ramassez le !


TÉMOIGNAGE



Cristel et moi avons capturé ce matin notre 50ème pigeon entravé (depuis avril). ça représente chaque dimanche environ 3 heures de captures dans des conditions pas toujours idéales.

Afin de vous faire comprendre le calvaire de ces pigeons, voici (en fin de texte) des photos des pattes du 50ème, pris avenue Thiers à Nice, ce matin.

J'ai hélas entendu lors d'une réunion sur les pigeonniers, une pauvre dame venir parler de sa douleur à la vue de ces handicapés. Elle a reçu une "volée de bois vert" verbale. Toute l'assistance a été choquée de l'entendre demander la mort pour eux. J'ai entendu de mes oreilles "mais madame, vous n'avez plus qu'à tuer les personnes en chaises roulantes!"

Cette dame est sortie au bord des larmes, mais j'ai entendu son message et en avril, j'ai décidé de me rendre à l'endroit qu'elle indiquait, dans son quartier. Depuis, Cristel et moi avons pu voir de nos yeux l'étendue du désastre : PARTOUT, je dis bien PARTOUT, dans tous les jardins publics, dans toutes les rues, des pigeons claudiquant sur une patte, ou entravés des deux pattes, les moignons parfois coupés nets (à quel prix vous comprendrez en regardant la photo de notre 50ème), ou les pattes parfois grosses comme des noix purulentes ou horriblement inflammatoires. Ce que ces braves personnes qui ont été choquées lors de la réunion ne savaient sans doute pas (??), c'est qu'un pigeon cherche sa nourriture EN MARCHANT, et non pas en VOLANT !

Imaginez que vous deviez toute votre vie, marcher, marcher avec des pieds hachés jusqu'à l'os par des fils de fer, ou sur des moignons à demi sanguinolents, ou marcher les deux pieds liés l'un à l'autre, vous faisant trébucher et avancer avec les bras.
VOILA CE QUE VIVENT LES PIGEONS ENTRAVES. IL FAUT LE SAVOIR.

Sur les 50 capturés, nous avons dû en euthanasier la moitié, qui était vraiment incurable et impossible à délivrer (les autres ont été délivrés, soignés au synthol et relâchés)

Cristel et moi continuons, mais nous sommes découragées. Rien que dans le petit secteur que nous explorons, il y en a encore une trentaine à capturer, alors en extrapolant à toute la ville, et toutes les villes !! Et toutes les semaines nous constatons que de nouveaux pigeons se sont fait prendre dans les fils qui s'incrustent rapidement dans les écailles des pattes.

Si vous le pouvez : RAMASSEZ LES FILS que vous voyez au sol (fils de couture, de pêche, fils de poubelles municipales). Mais les plus redoutables sont les cheveux, invisibles, qui coupent les chairs comme un rasoir.

Mme ALZIARI NEGRE a eu l'extrême bienveillance de nous promettre l'acquisition de sacs poubelles sans ficelles pour la ville, (celles-ci une fois délitées, deviennent aussi fines que des cheveux, et entravent de nombreux pigeons). Nous les attendons avec impatience ! Un immense merci à elle!
Merci d'avoir lu jusqu'au bout, mais vraiment, nous avons dans les yeux des spectacles tellement tristes. Notre plus grande déception aujourd'hui a été de laisser un pigeon entravé des deux pattes et n'ayant plus la force de bouger, couché sur une corniche, sans avoir pu l'attraper (les animaux qui souffrent sont plus méfiants que ceux en bonne santé et parfois nous revenons bredouilles).

Pour finir voici notre dernier capturé.



Vous verrez en direct comment ils se retrouvent à marcher sur les moignons : celui-ci a dû souffrir pendant plusieurs semaines avant d'en arriver là. Ses souffrances sont terminées et ça a été pour moi un soulagement de mettre fin à sa vie de misère.

Merci de faire passer le message : ramassez fils et ficelles que vous voyez au sol, vous empêcherez sans doute un malheureux de tomber dans l'enfer.



PHOTOS



Il faut ABSOLUMENT que nous travaillions à obtenir que les municipalités commandent des sacs poubelles sans ficelles d'attache (non utilisées de toute façon par les employés)










Cliquez pour agrandir


 



haut de la page
RSS 2.0



url : http://cousin.pascal1.free.fr/fil.html