page précédente page suivante me contacter


entrée





Manifestation devant l'Hôtel de Ville de PARIS samedi 08 juillet 2006















L'APPEL A LA HAINE CONTRE LES PIGEONS DE LA MAIRIE DE PARIS


A force de dénigrer le pigeon, de le dire sale, bête, porteur de maladie et laid la mairie de Paris a obtenu d'excellents résultats, je pourrais même la féliciter pour sa propagande qui porte si bien ses fruits !!!!!!!!!!!!!

Que n'a t-on pas entendu contre ce malheureux oiseau ? ce pauvre martyr porterait à lui seul sur ses ailes tout le fardeau de l'humanité souffrante.

Le pigeon va vous transmettre des maladies, méfiez-vous bonnes gens, mais de quelle maladies parlent t-on exactement ? le pigeon ne transmet pas plus de maladie que n'importe quel autre animal, de plus ce volatile est réfractaire comme tous les colombidés au H5N1 !!! pas de chance messieurs de la mairie !!! vous ne pouvez pas leur coller cette maladie là !!! Prenez donc le métro il y a mille fois plus de chance que vous attrapiez quelques microbes ou virus qu'avec un pigeon.

Je connais un tas de gens en contact avec les pigeons, et bien toutes ces personnes se portent à merveille !!!!!!

Le pigeon est sale, tient donc sale ? Je connais bien les pigeons mon grand-père était colombophile et bien cet oiseau adore se laver et quand il peut il se lave tous les jours, le bain est pour lui un régal, il aime être propre et se lustrer les plumes, alors SALE ? ne seraient ce pas plutôt ses horribles conditions d'existence dans l'enfer pollué de nos villes qui le rendent SALE, en effet où trouver de l'eau déjà pour boire ? à Paris ou un oiseau peut-il trouver de l'eau ? On irrigue plus les caniveaux comme autrefois, la ville est sèche comme le coeur de ses décideurs.........................

Il est laid, laid, et bien moi je le trouve beau et touchant et si courageux pour survivre dans ces mégapoles de béton, ou l'animal n'existe plus, où l'oiseau libre effraie, ou les arbres sont régulièrement élagués et meurtris dans leur nature expansive et généreuse, là où l'on voit une fiente on s'indigne, là où l'on balance sans compter des insecticides, pesticides, herbicides, sur le peu qui a le culot de rester vert on se félicite, là ou l'on respire à longueur ne nuit et de jour les gaz d'échappement de nos véhicules furieux, ici rien n'indigne.

Il est bête, en tout cas il n'était pas bête pour sauver quantité de vie humaine dans les deux dernières guerres mondiales en passant les messages au péril de sa vie, n'était-il pas notre messager autrefois ? LE PIGEON est porteur de message c'est sa symbolique, le message qu'il nous porte aujourd'hui est sa profonde détresse face à la bêtise humaine.............

L'homme n'aime pas ce qui lui échappe, et l'oiseau lui échappe, il est léger, libre et dans le ciel, le ciel dérange de nos jours.

L'homme méprise l'animal, quel est donc ce profond mépris pour nos frères les animaux ? L'humain est devenu un cancer pour cette planète, il n'a de respect ni pour l'animal ni pour l'environnement, il ravage tout, il pollue l'air, l'eau, la terre sans vergogne, il est arrogant et inconscient, alors où est l'animal ?

Tout cela pour dire qu'avec cette politique de mépris envers les pigeons, tous les cons se régalent, cela va de soi, cela va de soi, donnez donc quelques graines à un pigeon et irrémédiablement le con du coin se fera une joie de vous sermonner, une joie de vous rappeler à l'ordre, une joie de vous remettre dans le droit chemin. MERCI LES CONS pour vos excellents conseils, mais faites attention car parfois les cons sont dangereux, d'ailleurs on a bien vu çà sous le régime de Vichy, n'est-ce pas la France ? Vous pourriez vous faire insulter certes mais aussi tabasser, et oui cela arrive fréquemment, surtout si vous êtes une femme c'est normal d'ailleurs, n'est-ce pas Messieurs les cons ?

La politique anti-pigeons fait exulter les cons, la politique est à son image vous savez-bien laquelle d'ailleurs..........

Les bureaucrates technocrates vont vous en remontrer, normal ils ont la science pas vous, modeste individu resté humain malgré tout, modeste personne pleine de bon sens, les véritables humains n'ont plus la parole, en tout cas ils en gardent la dignité.


Patricia


M. Gérard CHAROLLOIS


FRANCBAUDIE

24380 VEYRINES DE VERGT

TEL 05 53 54 70 46

www.ecologie-radicale.org


le dimanche 18 juin 2006


Diversité biologique ou aseptisation ?


Un quelconque service technique de la ville de PARIS inviterait, au mépris du droit applicable, les propriétaires d'immeubles à lutter contre les pigeons par la pose de pitons gluaux.

Tout oiseau, sans distinction d'espèce, tout petit mammifère englué est voué à une mort cruelle.

Le technicien parisien, en mal d'aseptisation, compromet, par ce piégeage nullement sélectif, l'ensemble de la faune qui ose persister dans cet enfer de béton, d'asphalte, de verre et d'acier que sont les mégapoles, cet enfer toxique ou les goudrons, les gaz d'échappements, les molécules chimiques industerielles de toute nature génèrent tant de « maladies créées par l'homme ».

Moineaux, en voie de disparition, mésanges, rouges gorges, merles, et autres visiteurs ailés subiraient la lente agonie du gluaux pour le cas où quelques propriétaires cruels ou inconscients s'aviseraient de suivre le bien mauvais et parfaitement illégal conseil du technicien municipal.

Bien sûr, les imbéciles heureux vont répétant que le pigeon urbain n'est jamais qu'un « rat volant » propageant miasmes et maladies. Quelle maladie ?

La rage : non, celle de tuer affecte certains humains, mais même les imbéciles heureux savent que le pigeon enragé ne se rencontre guère.

La grippe aviaire : peut-être, répondra l'imbécile heureux qui ignore que cette affection, née des élevages concentrationnaires de Chine, n'atteint pas les colombidés, jusqu'à ce jour mais essentiellement les anatidés et oiseaux d'élevage tel que dindes, particulièrement sensibles, poules et canards.

Alors, quelle maladie propage le pigeon ?

Certainement pas le cancer, contrairement aux marchands de tabac et aux épandeurs de produits phytosanitaires et divers biocides.


Pour certains urbains, le pigeon joue le rôle que tient le loup, dans les Alpes, l'ours dans les Pyrénées, pour ces tristes bipèdes qui ne supportent pas que d'autres formes de vie perdurent autour d'eux.

Le crime de cet oiseau est de s'être adapté à la ville et de ne pas avoir bien voulu disparaître de ce milieu hostile à la vie, à l'instar de tant d'espèces en voie d'extinction.

Même le moineau domestique, hier si commun, s'efface, sans doute pour ne plus voir ce que le « grand nuisible » fait de la terre.


Oublions les imbéciles heureux qui vont bêlant leurs croyances infondées et saluons ces femmes et hommes de mieux généreux et éclairés qui se réjouissent de voir se maintenir ici et là quelques espèces vivantes qui nous rappellent que l'homme n'est pas seul, désespérément seul, sur la planète.

Protégeons les pigeons des villes, comme les loups des Alpes, les ours des Pyrénées, les baleines de l'antarctique, les éléphants, les grands singes, les grives et les oies sauvages.

Protégeons la vie, tout simplement et apprenons la compassion envers tout être sensible qui jouit du droit absolu de ne pas être torturé et maltraité puisqu'il éprouve, comme nous, le principe du plaisir déplaisir.

Aussi longtemps que l'homme traitera l'animal comme une chose, il traitera, à l'occasion, ses semblables comme des bêtes.

En notre temps, l'impérieux progrès est celui de la sensibilité.

Monsieur le technicien municipal parisien pâtit d'une grave infirmité de ce côté.


Gérard CHAROLLOIS

Président de la CONVENTION VIE ET NATURE POUR UNE ECOLOGIE RADICALE.


UNE MANIFESTANTE


La manif 250 personnes ou plus (c'est difficile à évaluer) étaient présentes.

Nous avons tout de même été reçus par une personne charmante du cabinet du maire qui semble avoir compris le problème.

Nous avons demandé l'interdiction de la vente du piège a glu pour tous les animaux , le retrait de l'affiche "si vous aimez les oiseaux ne les nourrissez pas", l'implantation d'un nombre suffisant de pigeonniers contraceptifs dans Paris, nous avons également évoqué la disparition des moineaux qui sont dû, à notre réflexion, à plusieurs facteurs dont les insecticides répandus sur les espaces verts, l'interdiction de nourrissage des oiseaux, et les pollutions urbaines diverses.

Nous avons demandés un réel dialogue avec les décideurs, mais seront nous entendus ?

Il nous semble évident que la "gestion invasive" des oiseaux dans les villes relève du fait de la destruction de leur lieu d'habitation dans les campagnes, le problème n'est hélas pas prêt de s'améliorer étant donné la politique irresponsable menée par nos élus.

Nos décideurs inconséquents ne connaissent que la politique de l'absurde c'est à dire tuer ce qui gêne, l'écologie urbaine semble un problème qui les dépassent, hors et mis à part la douloureuse condition du pigeon des villes, l'avenir fera apparaître de plus en plus d'oiseaux de toutes sortes dans les villes car ces animaux ne peuvent plus vivre dans leur milieu naturel.

Comment vont-ils gérer cela ? On en tremble à l'avance...........



REMERCIEMENTS à TOUS CEUX QUI SONT VENUS MANIFESTER DEVANT L’HÔTEL DE VILLE SAMEDI 8 juillet 2006 pour les PIGEONS…



Les organisateurs pour la SPOV ( Société de protection des Oiseaux des Villes) de ce rassemblement, soutenu par quelques associations de protection animale, expriment leurs remerciements à tous ceux qui ont entendu l’APPEL pour les PIGEONS.

Etre 250 personnes, là, un premier week-end de juillet pour les pigeons, c’est MAGNIFIQUE ! La MAIRIE de PARIS l’a vu…

Merci de vos banderoles, de vos pancartes…

Bien que les résultats ne soient pas tangibles, spectaculaires, médiatisés, peu importe, nous resterons là et nous serons plus nombreux encore la prochaine fois…

Nous continuerons à réclamer ce que nous réclamons.

Relire l’ « appel » à manifester, base de notre réunion…, synthèse d’un travail de confrontation avec plusieurs réalités, y compris sur le terrain de l’information, sur celui des pigeons eux-mêmes et de l’ambiance qui règne alentour…

A vos plumes, vos becs aussi pour les pigeons, toujours…, encore !



La SPOV (Société de protection des Oiseaux des Villes), soutenue par ASSISTANCE AUX ANIMAUX, l’OABA (Assistance aux bêtes d’abattoirs), l’Association STEPHANE LAMART, DROITS DES ANIMAUX, PETA, etc


APPELLE à MANIFESTER
Devant l’Hôtel de Ville de PARIS

SAMEDI 8 JUILLET 2006

Entre 12h et 14h



Pour obtenir que la Mairie de PARIS retire la directive adressée aux syndics d’immeubles de poser des PIEGES à GLU contre les PIGEONS…
Rappel : les pièges à glu sont INTERDITS. Ils menaceraient tous les oiseaux et leur cruauté se passe de commentaires.
Cette directive, publiée dans le MAGAZINE A PARIS de juin-juillet-août 2006, distribué aux Parisiens à 150.000 exemplaires, devra être démentie par voie médiatique, INTERNET compris, aussi rapidement que possible.
Les manifestants demanderont également à Monsieur CONTASSOT, Vert, adjoint de M. BERTRAND DELANOË, Maire de la capitale, de retirer l’affiche « SI VOUS AIMEZ LES OISEAUX, NE LES NOURRISSEZ PAS ! », qui constitue une HONTE à plusieurs points de vue.
Afin de REGULER DURABLEMENT la population des PIGEONS, SEUL un PROGRAMME de CONTRACEPTION, bien mené (avec information et rétablissement de certaines vérités et réalités), sera EFFICACE.
En attendant l’installation d’un nombre suffisant de pigeonniers contraceptifs dans PARIS (un par arrondissement promis par la Ville de Paris dès à présent), les manifestants demandent que l’on cesse de criminaliser ceux qui ont pitié d’oiseaux dénutris et infirmes : une distribution raisonnable et propre de nourriture (graines, vite avalées), sous contrôle des Services vétérinaires, en des lieux, à des heures et selon des quantités choisies, officiellement, donc, serait une SOLUTION de VIE et de réconciliation, en attendant le PROGRAMME GLOBAL de CONTRACEPTION…

Les personnes présentes à cette manifestation sont aussi des électrices et des électeurs, en deçà de leur engagement dans la protection animale. Elles demanderont à être reçues par Monsieur Yves CONTASSOT afin d’obtenir des réponses claires sur tous ces points.



VENEZ NOMBREUX !

APPORTEZ VOS TRACTS, VOS TEXTES, VOS PETITIONS,
VOS AFFICHES ET VOS BANDEROLES !



Brigitte MARQUET








haut de la page
RSS 2.0



url : http://cousin.pascal1.free.fr/paris.html