Columba pulchricollis
ou Pigeon cendré


 


Le Pigeon cendré (Columba pulchricollis) est une espèce d'oiseau appartenant à la famille des Columbidae. Il vit au Bhoutan, en Birmanie, Chine, Inde, au Laos, Népal, à Taiwan et en Thaïlande.

Habitat :
Les pigeons cendrés fréquentent les forêts épaisses et mixtes d'arbres à feuilles caduques et à feuilles persistantes dans les régions de collines entre 1100 et 3200 mètres. Ils sont rares dans les forêts entre 100 et 150 mètres, mais quand on les y aperçoit, c'est aussi bien en été qu'en hiver, ce qui tend à prouver qu'ils y sont sédentaires. Les pigeons cendrés sont endémiques du nord-est du continent indien et de l'Asie du Sud-Est. Leur aire commence à l'ouest du Népal, se poursuit au Sikkim, au Bhoutan, dans les petits états du nord-est de l'Inde (Assam, Aranchal Pradesh, Nagaland, Manipur et Mizoram). elle s'étend au nord, à l'ouest et au sud-ouest de la Birmanie, au nord de la Thaïlande, au sud du Tibet, au Yunnan et à l'île de Taïwan. Cette espèce est généralement peu commune, excepté à Taïwan où elle est la seule représentante du genre Columba.

Comportements :
Cet élégant pigeon au comportement discret vit habituellement en solitaire ou en couples mais il peut également être observé en groupes de 10 à 30 individus. Il reste bien dissimulé dans le feuillage épais, se perchant assez haut dans les arbres. Lorsqu'il est effarouché, il disparaît promptement avec un fracas assourdissant d'ailes, d'un vol puissant, navigant entre les arbres avec agilité. Il se nourrit principalement dans les arbres, saisissant des fruits et des glands, mais consommant également des graines cultivées et sauvages ainsi que des petits escargots. On suppose donc qu'il descend parfois à terre et qu'il fait quelques incursions dans les récoltes. Comme la plupart des pigeons frugivores, il est essentiellement sédentaire, ce qui ne l'empêche pas d'errer à la recherche d'arbres fruitiers. Il procède également à des migrations altitudinales, certains oiseaux descendant dans les collines basses jusqu'à 100 mètres. Aucune parade nuptiale n'a été décrite à ce jour.

Nidification :
La période de nidification intervient d'avril à août. Le nid est une structure fragile construite avec des brindilles entremêlées. D'après Baker, certains nids sont garnis avec des plumes qui ne proviennent pas forcément de l'oiseau lui-même. Cependant, cette pratique, fort peu courante, demande à être confirmée. La femelle dépose une seul oeuf blanc, rarement deux. La période d'incubation dure entre 21 et 23 jours. Les pigeonneaux sont autonomes et quittent le nid environ 28 jours après l'éclosion.