Patagioenas maculosa
ou Pigeon tigré


 


Pigeon tigré - Patagioenas (Columba) maculosa

L : 33 cm
Poids : 308-345 gr

Le Pigeon tigré est une espèce sud-américaine souvent vue en petits groupes. Le genre Patagioenas est utilisé pour les espèces des Amériques.

Le Pigeon tigré fréquente les bois ouverts arides et semi-arides et les zones arbustives souvent près des cultures. On peut le voir près des villages et parfois dans les petits bosquets d’eucalyptus. La race « albipennis » peut être vue jusqu’à 2000-4200 mètres d’altitude sur les pentes des Andes, tandis que la race nominale se trouve au moins à 1000 mètres. Le Pigeon tigré se nourrit principalement de graines de céréales et d’herbes. Il consomme aussi des bourgeons, des pousses tendres et des jeunes feuilles, et il picore probablement les fruits tombés au sol. Cette espèce se nourrit surtout sur le sol, souvent en couples ou en petits groupes. Cependant, en dehors de la saison de reproduction, ils peuvent former de grandes bandes. En Argentine, il se nourrit de graines de tournesol, ce qui le fait regarder comme un parasite de ces récoltes.

Le Pigeon tigré nidifie dans les plantations d’eucalyptus et les bois situés près des villages. Le nid est construit dans un grand arbre. Le mâle effectue les parades habituelles des Columbidés, une série de courbettes avec les ailes tremblantes en face de la femelle. Une autre parade le montre avec la queue déployée et dressée, tandis que les ailes sont tendues et légèrement ouvertes. D’après quelques observations, il existe une troisième parade au cours de laquelle le mâle se précipite vers la femelle avec le plumage gonflé, la tête baissée et la queue partiellement déployée. Ces parades sont en général suivies de l’accouplement.

L’espèce est migratrice au Brésil. Elle est sédentaire dans le reste de sa distribution. La saison de reproduction semble répartie sur l’ensemble de l’année. Le nid du Pigeon tigré est placé dans un grand arbre dans une zone boisée ou un bosquet dans un espace largement ouvert. C’est une plateforme sommaire faite avec des brindilles. La femelle dépose deux œufs blancs et assure l’incubation. Les poussins sont nourris par les deux parents par régurgitation du fameux « lait de pigeon », une substance très nourrissante typique des Columbidés. Les juvéniles sont nourris jusqu’à leur premier vol.

Le Pigeon tigré se nourrit plutôt de graines de céréales et de verdure telle que bourgeons, herbes, jeunes pousses et feuilles, et quelques fruits tombés au sol. Il se nourrit essentiellement sur le sol.

Le Pigeon tigré est largement répandu et commun dans la majeure partie de sa distribution. Il est dispersé plus localement sur les plateaux des vallées Andines et sur la pente ouest des Andes au Pérou. L’espèce est en train de s’étendre en Argentine où elle est considérée comme un parasite lorsqu’elle s’attaque aux récoltes de tournesol. Le Pigeon tigré n’est pas menacé actuellement.

Catégorie actuelle UICN pour la Liste Rouge : Préoccupation mineure