Ptilinopus cinctus
ou Ptilope à ceinture


 


Taille : 31 à 32 cm

Les ptilopes à ceinture fréquentent habituellement les forêts pluviales humides composées d'arbres à feuilles permanentes. Ils marquent une préférence pour les forêts primaires d'autant plus qu'elles sont situées dans des collines ou des zones montagneuses. A Flores et à Sumbawa, ces oiseaux vivent entre 100 et 1 500 mètres d'altitude. A Timor, on les trouve du niveau de la mer jusqu'à 1 100 mètres. A Bali, les ptilopes à ceinture font exception et occupent les forêts sèches ou arides.

Les ptilopes à ceinture sont endémiques des petites îles de la Sonde, en Indonésie. Leur aire de distribution couvre d'ouest en est les îles de Bali, Lombok, Sumbawa, Flores, Pantar, Alor, Timor, Wetar, Romang, Leti, Moa, Luang, Sermata, Teun, Damar, Babar et Nila. Leur présence à Tanimbar est douteuse et basée sans doute sur une mauvaise identification. Sur ce vaste territoire insulaire, 5 sous-espèces sont généralement acceptées : P. c .cinctus, la race nominale (Timor, Wetar et Romang) - P. c. albocinctus (ouest de l'aire, Bali, Lombok, Sumbawa et Flores) - P. c. everetti (Pantar et Alor) - P. c. lettiensis (Leti, Moa, Luang, Sermata et Teun) - P. c. ottonis (Damar, Babar et Nila).

Les ptilopes à ceinture sont généralement observés en solitaire ou en petites bandes. Ils sont parfois associés à d'autres espèces de pigeons frugivores à l'intérieur des arbres fruitiers. Ces pigeons ont un vol rapide et direct, leurs ailes produisant des sifflements bruyants en raison de leurs puissants battements. Ils sont très arboricoles et on peut les observer la plupart du temps bien dissimulés à l'intérieur de la canopée. Ils se perchent rarement à une grande hauteur sur des branches mortes pour prendre des bains de soleil. On possède peu d'informations sur les mouvements locaux. La très grande variation dans les effectifs qui fréquentent certains sites laisse toutefois à penser que cette espèce est nomadique.

Sur Lombok, sur Sumbawa et à Flores, la saison de reproduction se déroule généralement du mois d'avril au mois de juillet. En captivité, l'incubation dure environ 21 jours, les jeunes oisillons sont totalement emplumés au bout de 14 jours après l'éclosion. Les juvéniles qui sont prêts s'envoler mesurent un tiers de la taille des adultes et ont encore des traces de duvet dans leur plumage. On ignore s'ils restent dépendants des adultes pour la nourriture, aucune observation de parents nourrrissant leur progéniture n'ayant été effectuée.

Peu d'informations sont disponibles. Comme la presque totalité des espèces qui forment le genre Ptilinopus, ces pigeons ont un régime exclusivement végétarien. Ils consomment des fruits et des baies qu'ils trouvent sur les branches.

Les ptilopes à ceinture sont relativement communs dans les habitats et aux altitudes qui leur conviennent. Leur répartition est toutefois irrégulière. Ils sont abondants dans les forêts montagneuses de Sumbawa, très communs à Wetar et Romang. Par contre, ils sont rares à Bali. D'après Birdlife, la taille de la population globale est inconnue. Malgré la pression exercée par la chasse, cette espèce est considérée comme de préoccupation moindre.

Catégorie actuelle UICN pour la Liste Rouge : Préoccupation mineure