Zenaida auriculata
ou Tourterelle oreillarde


 


La Tourterelle oreillarde (Zenaida auriculata) est une espèce d'oiseau de la famille des Columbidae. C'est une espèce des zones tropicales du Nouveau Monde. Elle réside dans toute l'Amérique du Sud de la Colombie au nord jusqu'à l'Argentine et au Chili au sud, et dans le sud des Grenadines. Elle semble avoir colonisé relativement récemment Trinité-et-Tobago. Elle semble être en partie migratrice, mais les détails de sa migration sont très peu connus et la migration semble être due à son approvisionnement alimentaire.

Elle est un proche parent de la Tourterelle triste d'Amérique du Nord. Avec elle, la Tourterelle de Socorro et, éventuellement, la Tourterelle des Galapagos elle forme une superespèce. Tourterelle de Socorro et Tourterelle des Galapagos sont des descendants insulaires de la Tourterelle triste, la Tourterelle des Galapagos ayant une origine plus ancienne.

La Tourterelle oreillarde est commune à abondante dans les savanes et autres zones ouvertes, y compris les zones cultivées et elle s'adapte facilement à la présence humaine. On peut la voir sur les fils électriques et téléphoniques à proximité des villes à Trinidad et au Venezuela, dans presque tous les espaces publics des grandes zones urbaines telles que Bogotá, en Colombie et se nourrissant dans les stations balnéaires à Tobago.

La Tourterelle oreillarde se nourrit principalement de graines ramassées sur le sol, mais peut se nourrir d'autres produits tels que du pain trempé. Elle peut être un parasite agricole. C'est un oiseau grégaire qui, s'il ne trouve pas assez de nourriture forme de grandes bandes en particulier au moment des récoltes.

Son vol est à haute altitude, rapide et en ligne droite, avec les battements réguliers et occasionnellemment des rapides battements d'ailes qui sont caractéristiques des pigeons en général. Elle a également un vol particulier en période de reproduction avec une montée rapide et une descente en cercle jusqu'à son perchoir. Elle construit un petit nid solide à plusieurs mètres de hauteur dans un arbre y pond deux œufs blancs. Les petits éclosent au bout de 12 à 14 jours et ont besoin de 9 autres jours pour acquérir leurs plumes. Il ne semble pas y avoir de saison de reproduction fixe dans la plupart de leur territoire, et si elle a suffisamment de nourriture et de place, elle se reproduit presque continuellement.

Catégorie actuelle UICN pour la Liste Rouge : Préoccupation mineure